conscience 7

du 25/09/1996 au 27/09/1997

960925 : à peu près 21h moins 5. A l’aéroport.
La salle d’attente est pleine d’attente
et accessoirement de passagers.

Maintenant il est 0h41 et l’avion vole. C’est beau le progrès, efficace la technologie. Le repas était correct. C’est marrant mais j’aime beaucoup les couvertures qu’ils nous ont données pour ne pas avoir trop froid. Elles ont une jolie couleur. J’aimerais bien garder la mienne. D’un joli vert turquoise, et douce. Par contre, elle sent pas bon.
Quelqu’un parle dans le micro, mais j’entends mal et comprend encore pire.
A l’aéroport j’ai acheté un magazine avec une longue interview de Kurt COBAÏN. Il était adorable ce type. Et dans le casque j’ai entendu « Tutti Frutti » du Petit Richard à l’immense voix et énorme talent.

La Tanzanie me tarde. Apparemment on est 10 dans ce voyage [Voyage organisé, dont mon père faisait partie]. Seulement 2 femmes.

960926 : vers 23h00.
Tout le monde est couché sauf nos deux guides autochtones.
Je vais pas tarder, ça fera vraiment du bien. Au camp, dans le bar, il y a eu des danses et de la musique, c’était aussi folklorique que fort et lyrique, bref : merveilleux.
Cette première journée, via Arusha et Lac Manyara, était excellente.
Je revois mon amour : la Tanzanie et ses habitants. Je suis heureux.

Ne plus accepter, ni laisser venir, ni surtout produire de pensées méchantes, stupides, haineuses. Paix. Vérité. Vérité. Amour et paix.

960927 :
Pensée du jour : Une pisse n’est pas vraiment complète sans un bon pet.

Vocabulaire swahili :
là-bas : pale
gauche : kouchoto
droite : koulia
derrière : niouma
maison : nioumba
home : nioumbani
devant : mbele.

Aujourd’hui j’ai enfin compris qu’il faut que je m’accepte et que je sois moi-même. Ca fait longtemps que je le savais, mais à présent la prise de conscience est effective, activante.
J’ai eu une conversation très enrichissante, vraiment intéressante avec Henry [le guide]
Ca me fait réaliser qu’il faut que j’arrête d’assumer ce qui ne m’est pas adressé, et que je refuse de prêter le flanc à la haine.
N’offre pas ton coeur à la haine. Plus exactement : n’accepte pas de laisser la haine te toucher. Laisse-la dehors, fils.

960928 :
Merveilles. Toutes merveilles. Heureuse journée ! Merveilleuse initiation. Jour initiatique. Ne plus boire d’alcool. Les ultimes petites gouttes, aujourd’hui vers 22h00. « C’est de la poire » dit son propriétaire Bernard. Eau de feu.
Ah ! Oui. Oui = « La Vérité vous affranchira » dit Yeshoua.
La Vérité, n’agir, n’être, naître et agir uniquement et exclusivement dans la vérité, oui de la Vérité.
AMEN. IAO

1 Pi (oui 1 « 3,14 ») = 1 Pi 22-23

960929 :
Dans la nuit ; au réveil, au matin, éjaculation suite à rêve où Fabienne R. me suçait. (Lendemain de pleine Lune…)

Marangu sur (le) Kilimanjaro. Si c’est pas à toi, le prends pas.
Je répète : ceci est un message fondamental : si c’est pas à toi = le prends pas.

J’ai été pas loin de l’extase aujourd’hui, mais j’ai eu « peur » de la vivre entouré, dans le camion et en plus, plusieurs d’entre mes « amis » et « amies » sont des traqueurs. Petits traqueurs, mais traqueurs. Donc ils me « retenaient ».
Mais ils ont quand même trouvé ma faute, mais par contre ils m’ont cherché une culpabilité là où j’étais victime.
Ca a posé des troubles, comme j’étais sous pression pour diverses raisons, je leur ai fait comprendre. Puis je leur ai également fait comprendre la vérité à mi-mots.J’allais pas me déballer comme çà.

Bien, tout est rentré dans l’ordre et même encore beaucoup mieux. Je les aime. Il est hors de question d’autre chose. Je les aime.

960930 :
Sur Kili.
1 Ephésien 7-10

J’ai été chercher les clefs du Paradis aux portes de l’Enfer.

A Maundi Crater, je me suis débarrassé d’une illusion encombrante, en 1 cri.

CA Y EST J’Y SUIS.
Non, je commence à y entrer.

961001 :
Lune : Mwezi.

Une des différences entre le Swahili et les langues occidentales (Français, par exemple) c’est que le Swahili utilise les sons primaires pour exprimer les choses, sentiments, et émotions. Alors que les Occidentaux jouent surtout sur l’articulation (pour s’en souvenir ; à développer)

Hébreux 1 : 9

Paroles de Jésus : « Les renards……tanières. Fils de l’Homme…..pour poser sa tête ».

Esaïe 40 :11. Avant d’aller dans l’avant-dernière étape : 2 Ch 20 :17.

L’âme chie par la pensée. Plus précisément, la pensée est la merde de l’Ame. (peut-être)

Orgueil et Paresse
Le Temps est Voleur
et
L’Espace Menteur.

Bras gauche : paresse
Bras droit : orgueil
Femme : orgueil
Homme : paresse

A l’arrivée : Jean 7 : 21.

961013 :
Sirop d’érable pour le tonus ?

961014 :
Au travail.
1 ou 2 h de décalage avec Tanzanie ?

Le « vent » se lève. Comprenez : le maître de la puissance de l’air. Donc, quand le vent se lève, « il » se déplace.

961015 :
Vais-je traîner cette crasse toute ma vie ? Ca commence à pouvoir m’énerver, est-ce bon signe ?
Avoir pitié même du diable.

961016 :
Je me relâche. C’est pas bon. Je sens que je me laisse aller dans le mauvais sens. La mauvaise direction. Je me ressaisis. Il est temps de se ressaisir.
Gare à l’orgueil et gare à la colère, l’énervement, l’emportement. Attention.
TRAVAILLE ! Et ne pas se la jouer, non plus. Ne pas jouer. Contrôler, travailler, maîtriser.
Veiller.

961018 :
La route est droite et surtout unique ; ne pas chercher à emprunter de chemin de traverse.
Je dois être hyper discipliné et inflexible avec moi-même.
J’ai besoin de souplesse néanmoins, mais prudemment, avec parcimonie.
Le tout est de ne JAMAIS se laisser vaincre.
NEVER SURRENDER.

961021 :
Ne pas oublier [suite à un vitrail vu dans une église sur Zanzibar] : jaune au milieu, puis rouge, puis bleu – le tout en cercles concentriques.

Commencer aujourd’hui à noter mes rêves systématiquement.

961022 :
Malakhi : 55 versets.
Total versets des 12 Inspirés : 1050. Le milieu en est : Mikha chap 3 verset 12. : « Aussi, à cause de vous, Siyôn sera en champ labouré ».

La pleine lune avant le 1er novembre (samedi prochain la lune) est très importante.
la lune des chasseurs. Pleine le 26/10/96 à 15h12.

961023 :
Dieu, LE DIEU, Unique Premier et Dernier est mort pour que nous puissions vivre, être en petits égos. Orgueilleux et égoïstes. Il a explosé et s’est répandu en Univers. Nous sommes tous, non seulement issus de lui, mais nous sommes tous LUI.
Voilà une raison supplémentaire de ne pas en perdre un seul ou une seule.

Au jour de l’Affrontement final, les mauvais auront des percussions pour les soutenir et les bons auront des instruments à vent (cuivres)
Percus = coeur
Cuivre = souffle

racine carrée de 142857 = 377,9642840269.
428402 / 142857 = 2,99881698816…
571 – 402 = 169 = 13²…
377964 / 142857 = 2,645750645750…
or racine carrée de 7 = 2,645751311065….

284026 / 142857 = 1.988183988184

L’HERNE n° 12 – LOVECRAFT

Olaf STAPLEDON opposé de Lovecraft ?

L’oeil vole, l’oreille ment.

Encore une fois : l’esprit et le souffle sont UN.
La Conscience est autre chose, par contre.

Le POISSON respire dans l’eau et meurt sur la plage – au soleil.
Le dauphin : Jean.
La baleine : le Christ
Le cachalot : Satan
« Avoir le poisson » : être dans le Royaume ?… !… ?

961024 :
Est-ce que…la femme a trop et l’homme pas assez ?

Affirmativectivement.
Affirméffectibsolument

Contrairement aux idées reçues, c’est la main gauche qui vivifie, donne et aime. Tandis que la droite tue, prend, et frappe.
Enfin…c’est une hypothèse.

J’avais rêvé de « l’épisode » sur l’île des Tortues [au large de Zanzibar] (animaux LENTS… « polé-polé »…cf SITTING BULL……….) et surtout sa conclusion « Tout baigne ».
(Conséquence) Déduction : la défaite est « écrite », la chute est écrite (voir Tentation de Jésus par S : réponse « il est écrit » que reprend S) Mais la victoire est une amélioration, une extension donc ne peut-être écrite.
Et de plus, la défaite, même si amère, est avant tout une limite mais une limite inférieure, donc une base, une fondation. Pour construire. Ou tout au moins pour COMMENCER.

Aujourd’hui (jour de la Saint Florentin….) je mets en application la résolution de me lever dès que je me réveille (donc entre 4h00 et 5h30 en général).
Puis, je vais courir et marcher et m’entraîner dans les bois.
C’est merveilleux. Réveil aujourd’hui : 5h30. J’ai couru dans les bois, il faisait encore nuit, c’était…jouissif.

Un clipper est un bateau, également. Apparemment le BELEM en est un.

L’entrée de la station Porte Dauphine est à photographier.

961025 :
Le groupe idéal ou parfait c’est un trio (of course…) :
un saxo
une batterie
une basse

Ca existe déjà. MORPHINE c’est canon en plus. Et rien que le nom…Qui soulage la douleur…

TROMPETTE Basse Percus ça serait intéressant aussi.

Je sais…je suis souple dans la forme et dur dans le fond.

J’ai pas réussi à me lever avant 7h10 aujourd’hui ! Mauvais. Mais j’étais fatigué. Vraiment.

Il y a (peut-être) 3 jours dans chaque mois, où l’humain est entièrement livré à lui-même : où Dieu ne le regarde pas. Disons où Sa conscience ne le travaille pas. Elle est présente mais pas connectée sur son esprit.
Par contre, il semblerait que le Tentateur-Accusateur (Diffamateur) soit en mesure de nous tenter quand même.
On est lâché dans le monde, sans scaphandre.

Aujourd’hui est un de ces jours.
Il me semble que j’en ai vécu un la semaine dernière, aussi.
Je les appellerai les « jours blancs ».

Pourquoi tu l’as pas fait ?
Parce que j’étais feignant et jouisseur. Y’a pas 2 défauts plus complémentaires pour t’empêcher d’agir et te faire chuter.
Maintenant j’essaie de me relever.

Il y a une distance entre ce qu’on voudrait être et ce qu’on est ; et cette distance c’est la faiblesse.
S’il y a une différence entre ce que l’on veut être et ce que l’on est, cette différence c’est la faiblesse.

Et si la vérité c’est mourir ?
J’entends : le but, l’objectif de l’univers est de disparaître. Disparaître, mourir parce qu’avec la vie on a la conscience et qu’avec la conscience on a le désir, que le désir veut toujours plus, or : il ne peut obtenir plus que la Réalité, et la Réalité ne peut obtenir plus que la conscience (d’elle-même) et que la conscience ne peut obtenir plus que la Vie.

Ainsi, la vie revient à elle-même, sans cesse, et finissant par se lasser de cette voie sans issue, de cette issue sans voix, la vie décide de mourir.
La vie s’empare d’elle-même et finit par se tuer. Mourir est la vérité. L’ultime aboutissement .

Libre. Oui, je me libère. Je meurs.. Mais il est hors de question que je me coupe.
Je pourrirai.
Je n’exploserai pas, je me dissoudrai.

Le désir, qui veut toujours plus, a créé la Haine. Et la Haine a créé la Mort. Mais la Haine n’est qu ‘une construction ; habile mais maladroite.
Il faut déconstruire, démonter la Haine. Cependant l’Eternité n’est-elle pas plus terrible, plus horrible que le néant ou mieux : l’éphémère ?

Imagine l’Eternité…..
Une fois que tu as obtenu, que tu es arrivé à la satisfaction cela doit finir par devenir insupportable.
Ou alors, il faut du changement, que tout évolue, sans cesse, pas continuellement, mais que l’on ne puisse jamais tout connaître, car alors……la lassitude finit par arriver.

La Solitude ne m’a jamais fait peur. Au contraire : je l’aime. Nature première et dernière.

Aujourd’hui je sais que je peux être célibataire. J’espère (berk !) ne pas l’être, cependant….

La Vraie question est : est-ce que réellement j’aime les autres – l’Autre ?
La Vérité, la Réponse est : j’en ai Pitié.

L’Amour je ne connais pas. Je ne connais que 2 sentiments : l’Admiration et la Pitié.
Admiration pour moi.
Pitié pour l’Autre.

Ce n’est pas de l’orgueil ou de la prétention, sinon j’aurais pitié de moi également.
Quand j’écris admiration, c’est pour cette incroyable machine que je suis. Mais le terme le plus exact ou approprié, plutôt, est : estime.
Estime pour moi
Pitié pour l’Autre.

Je maintiens qu’on ne peut rien partager de SOI avec l’Autre. Soi, en tant qu’ETRE.
On ne peut partager, tout au plus, que l’Avoir.

Jusqu’aux idées, qui ne sont qu’avoir. Idem pour les sentiments (quoique…ils sont issus des émotions)

961026 :
Cette nuit, du 25 au 26, pour l’arrivée de la pleine lune (aujourd’hui) j’ai eu une montée de sève. Une tentative de débordement que j’ai maîtrisée. Pas une goutte de renversée, bien que la poussée fut impérieuse. J’ai gardé mon pouvoir.

il y a au fond de nous 2 choses.
L’une : la principale, la plus belle, la plus puissante et la plus faible, la plus importante, dont je ne puis rien dire pour la décrire. Elle est différente de tout ce que nous expérimentons dans la vie.
Cependant, je crois que nos émotions sont des émissions ou résultent de contacts avec cette « chose » qu’on appellera l’âme.

Et puis, autour d’elle, l’enveloppant, l’enfermant, il y a le venin du diable.
Ce venin corrompt tout par la Haine qu’il est. Il agit comme un ogre, un estomac avide, toujours à l’affût de toute chose pour l’avaler, s’en emparer, la souiller puis la détruire.
Il faut maîtriser l’ogre qui gît et guette au fond de nous, afin que sans nourriture il s’affaiblisse et finisse par se désagréger.
Car encore une fois, la Haine n’est qu’un agrégat malheureux, malencontreux.

Lire « Phèdre » de Racine ?

Les Versets Sataniques (rien, ou si peu, à voir avec Rushdie) = Sourate de l’Etoile.
2 versets reconnaissant 3 déesses « estimables ».
L’Etoile : LIII 19-25
19-20-20 bis-20ter

Le Pélerinage : XX 11-51-52

( Existe-t-il un dictionnaire des Concordances coraniques ? peut-être aux éditions du CERF)

Les hommes seuls ont l’air moins incomplets que les femmes seules. Certains hommes seuls ont l’air, et sont, complets, mais les femmes seules ont toujours l’air, et sont, incomplètes. Même les bonnes-soeurs.
Contrairement à ce que l’on croit et que le système mental, intellectuel, colporte et enseigne, l’homme manque plus à la femme que la femme à l’homme.
J’en veux pour preuve qu’il y a nettement plus d’hommes célibataires que de femmes célibataires.

961028 :
Génial ! Une fille (probablement) a lancé, il y a longtemps, du haut de la Tour Eiffel, un post-it avec marqué dessus : « COUCOU DU HAUT DE LA TOUR EIFFEL » et signé R. Léant (ou quelque chose comme çà) Et j’ai retrouvé le papier sortant de la terre fraîchement retournée dans le square Bella BARTOK à au moins 600 – 800 mètres à vol de…papier (du coup) de la Tour Eiffel.
En plus, je ne sais pas si c’était d’origine, mais sûrement, il y avait des cheveux, longs fins, châtain clair presque blonds, collés fixés sur le collant derrière.
C’était ; c’est vraiment génial !

961029 :
La femme est une exubérance de l’homme.

Vigilance lors de l’inspiration et amour lors de l’expiration.

La femme qui veut qu’on s’intéresse à elle peut être pire qu’une fosse, un gouffre, un trou noir attirant ou tentant d’attirer tout.
Ses paroles deviennent des pentes vertigineuses ; s’y attarder, s’y intéresser et c’est la chute. Alors, tu deviens moins qu’un moucheron dans la toile d’araignée.
NON ! NON. Ce n’est pas de la misogynie.

Le monde semble unanime à trouver le symbole du chien d’Ulysse « génial », merveilleux.

961030 :
Le pire des âges est celui où l’on est vieillissant. Définitivement plus jeune et pas encore vieux, on voit s’enfuir (trop vite) sa vigueur et arriver la sinistre torpeur ; l’engourdissement irrémédiable. Triste époque.

Peut-être :
« Les rêves et la vie » d’Etienne PERROT édition Jacqueline RENARD. La fontaine de Pierre.

Suite des 2 ennemis-obstacles :
Orgueil – Espace (menteur)
Paresse – Temps (voleur)
Or, le monde est créé en espace et temps.
Donc orgueil et paresse.
Diable créateur de ce monde, sinon de l’univers.
La barre horizontale de la croix de crucifixion : pour la paresse (allongé) et la barre verticale pour l’orgueil (dressé).
Ce serait amusant…

Il y a des gens qui lisent dans les pensées. C’est hyper fort. Ca doit leur faire mal, mais en même temps, ça peut leur permettre de progresser hyper vite.
Tandis que moi, avec je ne sais quoi, l’égocentrisme, la paranoïa ou je ne sais quoi, j’ai l’impression de percevoir les coeurs ou les âmes, mais j’ai des doutes et puis j’en crève car je ne sais pas comment vivre.

Nota = Travail = (produit) Chaleur
Orgueil = éclat = lumière…
Homme = terre Femme = soleil ?
La femme stimule l’orgueil de l’homme et l’homme stimule la paresse de la femme.

Orgueil = lumière / matière
Paresse = ténèbre / vide
(matière ) temps ?)

Il est temps de se poser les bonnes questions, ET DONC (oui oui) de commencer par LA bonne : pourquoi je veux une femme ?
1- Pour lui offrir le merveilleux.
2- Pour croire en l’AMOUR ;
3- Pour recevoir le merveilleux.

Mon idéal serait-il…..MOI-MEME ?

Les avantages d’être en couple avec moi-même (hé oui : 2 moi. Rigoureusement moi)
Question de la femme (pour 1 livre…)
Quels avantages =
la complicité à 200% (dans tous les sens du terme, c’est le K de le dire)
la fidélité à 200%. Jamais de doute. pas le moindre. la sûreté, confiance en tout, absolue.
La connaissance et reconnaissance parfaite (connaît les attentes, voeux, besoins.
Honnêteté, DIRECT. Pas d’attente.
Les combats (hé oui, très mec, très « viril » mais que voulez-vous : on est mâle ou on ne l’est pas. J’emmerde ceux qui n’y verraient que du machisme)
L’interlocuteur idéal.
Le côté pratique : pouvoir être à 2 endroits en même temps.

961101 :
Le problème c’est que le mal peut être ou paraître plus fort, car plus résolu, car le « non » est souvent plus déterminé que le « oui »…

Il y a 3 natures, 3 sortes d’être humains néfastes, dangereux :
(ordre croissant dans le néfaste)
les morts-vivants
les vampires
les anthropophages

Les pires : les anthropophages.

Vendredi 1er Novembre : Ca va ? Le mort râle ?

Les morts-vivants sont ces êtres avachis, toujours à se plaindre, ne voulant rien, et ricanant, critiquant tout.
Les vampires s’intéressent à vous pour vos biens matériels et vos relations.
Les anthropophages vous pillent l’âme, l’esprit : ils vous copient et vous corrompent.

961103 :
Content !
TANA est, outre le répétiteur chez les juifs, aussi le docteur (de la Michna)
Exactement. TANA LE PRETRE FOU. C’est moi. Yes.

961104 :
A posteriori, il me semble que j’ai « émis » cette nuit, du 03 au 04. Dernier quartier de lune dans la nuit du 03 au 04….

Dans son armée, mieux vaut avoir des voleurs que des menteurs.
Mais chez soi, mieux vaut avoir des menteurs que des voleurs.
C’est pourquoi, parmi les « croyants », les fidèles, il y a ceux dont le dieu est Elohim = plusieurs dieux, c’est plus facile pour un menteur, pour un fidèle qui n’est pas fiable car menteur ; sur le nombre de Dieux, il peut toujours se rattraper ou s’y retrouver.
Et il y a les fidèles dont le dieu est YHWH, l’unique, « Dieu des armées » dont le nom est caché pour ne pas pouvoir être dérobé.

Je suis de YHWH. D’ailleurs, mon nom (complet) signifie « YHWH est mon Dieu ».
Voilà aussi pourquoi mon regard semble si dur à soutenir (j’ai l’impression) pour les autres. C’est parce qu’il est à la fois voleur et honnête, sans mensonge complaisant. En fait, il vole les artifices, les fards, les hypocrisies, les masques.

Voilà aussi pourquoi j’ai toujours eu une certaine sympathie pour les voleurs.
Voilà aussi pourquoi, dès tout petit (peut-être 4 ans) j’ai commencé à voler.
Voilà pourquoi je prenais le risque de voler, à chaque fois uniquement pour….le plaisir, et l’excitation.

Voilà pourquoi quand j’ai commencé à décider de dire uniquement la vérité et de ne pas être hypocrite (j’étais menteur quand j’étais petit mais pour m’inventer une vie que je n’avais pas encore vécue, pour avoir des choses à raconter aux gens, pour leur faire passer du bon temps), hé bien le côté voleur est d’autant plus ressorti.
C’était à l’adolescence….entre 16 et 18 ans…

Attention, parce que le « D véritable » c’est 1, 42857142857…
Ainsi racine de D = 1,195228609334
D² = 2,04 081 22 44 9
Le rapport de 2 à 1 1,4 = 2/1,4 =…..D ! ! 
Le rapport de 1,4 à 1 1/1,4 = 0,7142857
2/1 = 2 (oui !…)

A peu près je pense
Le rapport de 2 à 1,1 : 2/1,1 = 1,81818181
1,1/2 = 0,55
1,1 vers 0,55
2/0,55 = 3,6363636 (36 = 6²)
81/36 = 2,25 9/6 = 1,5
36/81 = 0,444 6/9 = 0,666…..

Voir le cercle à l’intérieur d’un triangle équilatéral.

961105 :
Y a-t-il un parallèle à établir entre Saül et l’adolescent qui le suit et n’est jamais nommé, et le Christ et l’adolescent qui se sauve tout nu, inconnu ?
Il y aura un deuxième Christ, j’en suis sûr. Le premier triomphait de l’orgueil, notamment du sien propre. L’autre triomphera de la paresse. Et les gens deviennent de plus en plus paresseux. Tout colle…

SCHEIDDEGER TORVET.

Un gars dans le monde se ballade avec le testament de Kurt Cobaïn tatoué sur le dos.

961106 :
Hier était un « jour blanc » et je me suis comporté faiblement. Je me suis laissé tristement et inutilement aller.

Aujourd’hui, premier jour de jeûne de ma vie. Je n’ingère rien dans le temps compris entre mon éveil ce matin, jusqu’à mon éveil demain matin.

« Animaux de l’âme » éd du Rocher / Le Mail par Joseph Epes Brown (Indien) = Le loup est un symbole de guerre…

A la réunion de discussion-lecture biblique, aujourd’hui, il n’y avait que des inconnus et inconnues. Et c’était charmant.
Il y avait, même si ce n’est pas çà l’essentiel, des filles très « à mon goût ». Vraiment très mignonnes, adorables. Mais toutes étaient charmantes. Vraiment enchanteresses.
Et la soirée a porté, bien entendu, sur…«Jésus et les femmes » Ses rapports avec elles. Ca tombe à point.

Il y a un type de femmes qui me plait et indépendamment, malgré moi mais hélas elles ne sont pas compatibles avec moi. Maintenant je le sais, nous appartenons à des polarités ou potentialités qui ne peuvent se répondre.
En tout cas, je sais que je ne plais pas à ce type de femmes. Je dirais même que je leur déplais, enfin : PHYSIQUEMENT. Et elles ne peuvent passer outre ; ce qui est normal. J’en ai eu l’exemple cuisant avec Stéphanie E, qui pour moi était l’archétype de ce type de femmes ; inaccessibles, en fait, pour moi.

Et ce qui est amusant, et logique, normal, c’est qu ‘elles se ressemblent…
Ce qui est amusant c’est -et c’est une majeure partie de ce qui les rend séduisantes A MES YEUX, sinon réellement à mon cœur…- qu’elles ont comme un « type asiatique ». Quelque chose d’asiatique mais très léger, ou plus ou moins marqué, en elles, sur leurs visages, bien qu’elles n’aient absolument pas d’ascendances asiatiques. C’est curieux…Troublant. Genre eurasienne très claires…Non, c’est déjà trop…Mais « un quelque chose ». Au niveau des yeux notamment, et de la bouche.

Enfin !…C’est un peu….cruel ; ou dur en tout cas. Triste ou dommage.

Et en plus, pour revenir à la soirée biblique avec les femmes désirables et le sujet « Jésus et les femmes », hé bien, comme fruit pour le dessert, il y avait….des POIRES.
Ah ah ah. Incroyable…Vrai. Pas de hasard !

961107 :
« La » semaine continue.
En revenant de manger, dans le RER j’ai trouvé un fascicule de pub pour un magazine sur le jardinage. Je l’ai quand même pris, et en fait, à l’intérieur il y avait un magazine de cul, vraiment hard, avec pubs.
Je me suis permis de regarder le début quand même. Par curiosité plus que par excitation, mais il y avait tout de même un peu d’excitation aussi, mais en fait surtout par curiosité.
Puis quand il a fallu choisir, j’ai choisi : je l’ai refermé et mis sous une banquette.
Je l’amène même pas au bureau, au collègue Jean-Jacques (sinon on va encore perdre du temps de travail à discuter de bêtises mal venues)

961108 :
Faire une nouvelle sur l’affrontement-rapport entre un chat à l’intérieur, au chaud, la bouffe donnée, en sécurité, mais prisonnier et une pie dehors, au froid, chercher sa bouffe, en danger mais libre. Elle le nargue, il la nargue, elle vole devant la fenêtre et finalement il lui saute dessus et l’attrape, mais ils tombent tous les 2 du 6ème étage et meurent.
Mais la pie meurt la première, par les griffes du chat plantées dans son cœur et ses crocs dans sa gorge, tandis qu’elle lui a crevé les yeux avec son bec.

Plutôt qu’une nouvelle : un « spasme scripturaire ». Très bref, très concis.

Aucune forme de vie n’a toutes les capacités physiques : voler, nager sous l’eau, marcher, courir.
Cependant, certains poissons peuvent « voler » et certains oiseaux nager sous l’eau.
Les 2 pendant un cours laps de temps.
Il n’y a que l’homme qui, par son travail et son esprit, puisse tout faire, mais artificiellement. Pas par lui-même, avec son propre corps.
Il y a des signes en cela…

Abraham : Sara sa femme dont le nom signifie « ma Princesse » après avoir été « Princesse », car suite à la preuve qu’il est l’ami fidèle de Dieu, sa femme lui devient FIDELE SANS RESTRICTION.
[En fait, ce raisonnement est caduque et faux, car c’est l’inverse : elle s’appelle d’abord Saraï « ma Princesse » et devient Sara « Princesse »…..]
SARA a RIT…..

Il y a quelque chose de troublant : on peut serrer l’anus sans qu’en même temps le sexe, le méat se serre. Mais quand on contracte le sexe, le cul se serre. Et on ne peut pas les dissocier….Curieux….Riche en sens.

Entendu dans le train, vers 18h43, de la bouche d’une femme :
T’es dans le jardin 
Interjection d’une autre :
T’es dingue ! ? !
Puis la même (la première) :
J’suis foutue.

Adam a cru savoir, pour savoir ce qu’était, ou jusqu’où allait l’amour, et pour la sauver (Eve) il s’est perdu lui aussi, lui-même.

Poire Belle HELENE…..

961109 :
« Jour blanc » ou « Jour d’élévation » ou jour de « relâche » (…)

961112 :
Cette nuit, j’ai rêvé entre autre de J.J. Goldman.

Keats ? Ecrivain ayant influencé Wilde.

Contrairement à ce que dit Steiner dans « Les Mystères » la tête ne représente pas la Terre mais le soleil. Il faut inverser. (De plus, c’est le soleil qui est au-dessus de la Terre et non l’inverse)
De plus, à Moshi, en 1993, j’ai entendu le cœur de la Terre battre.
Enfin, la Terre est toujours présente et active, comme le cœur, alors que le cerveau –symbolique et physiologique, siège de la pensée – est parfois absent, disparaît pendant la nuit (sommeil) comme le soleil.
Donc
Tête (cerveau) – Soleil
Poumons – Atmosphère
Cœur – Terre

L’humain a choisi ou créé la pensée pour se cacher, s’éloigner de Dieu, de l’essentiel. (« il se cache au milieu des arbres »)
Poussé par le mauvais, il se perd dans la pensée.
La pensée sert à (se) mentir pour nier la Vérité.
Elle éloigne de Dieu également, en flattant l’égo, l’orgueil .

C’est bien de vivre en couple : on se tient chaud dans le lit quand les idées sont froides….

Tu penses sérieusement ce que tu dis ?
Je dis surtout sérieusement ce que je pense.

961113 :
Bon gag qui me vient à l’esprit :
« L’amour physique ? Appendice et boyau ». (Turgescence et crevasse)

XENIANDRE ferait un prénom intéressant.

L’Amour c’est « un tout petit peu » comme les loteries et autres jeux de hasard :
Plus t’y crois (et plus t’y croîs) plus t’en souffre ; et plus t’y perd.

La seule part de divin que tu leur aies donné est la misérable et inextinguible envie de vivre et survivre.

961114 :
Jean Jacques L. prendrait 500 000 F pour tuer quelqu’un.

L’Enfer a un nombre : 14-18 et un nom : Auschwitz.

961115 :
B.D géniale (en tout cas, vraiment bien) Disons : intéressante :
« Je suis un monstre » de Christian GODARD et Julie RIBERA éditions GLENAT.

961117 :
Au début, t’arrives pas à y croire, après tu te dis « je me suis trompé » et finalement tu te dis « j’aurais dû me tromper ».

C’est quand je savais pas, mais maintenant je sais, donc la phrase qui précède n’a plus lieu d’être, puisqu’elle a fait son temps et rempli son office. Maintenant je m’accomplis.

Donc, on se retrouve avec « yhwh EST MON Dieu ou « Mon Dieu » construit, avec à l’origine : « presque » BESTIAL et en « horizon » : PORTE…

961118 :
Aujourd’hui c’est le premier quartier de lune, or hier vers 23h10 j’ai eu une grosse montée de sève, sous couvert de rêve, avec petite émission que j’ai réprimée, en m’éveillant, avant la fin. Dans le rêve je « m’amusais » avec Christine B ( !…) et c’est le fait qu’elle apprécie qui m’ a fait venir. Je suis quasi-certain qu’elle était en train de « copuler » (ah ah …) avec Michel, et peut-être qu’elle a pensé à moi…
Très dur à vérifier, hélas…

En tout cas je constate que ces phénomènes sont liés, ou semblent liés, aux phases de la lune. Vu qu’à chaque fois c’est à une date « clef » des phases de la lune, ça commence à devenir indéniable…

Biographie : Marilyn Monroe : Pocket 766 p 50 F

Vous n’y allez pas par 4 chemins !…
Non, je n’ai que 2 pieds

400 à 34 = 266 =

961119 :
ESCHYLE ! ! ! ! ! !

Et si……le sexe est l’Epée (de la vie)

Bon. Tout cela n’était pas très sérieux mais « amusant », non ?
MAIS QU’EST-CE QU’IL EST CON, MOI ! ! !

Nata : Planteur
Linetoa : planter
Na : de grâce, donc ou : à ½ cuit.

Na avec Ayin = mobile, mouvant
= 50 + 400 + 30 = 480
= tambour
= morceau de pain, vulve

961120 :
Penser à « transformer » les âges des premiers patriarches de la Génèse chp V en NOMS…

L’ignorance est notre refuge face à la tragique Vérité (plutôt que tragédie de la Vérité) : la Solitude.
Car Dieu est Seul, même s’il explose pour exister en milliards d’individus, Il et nous sommes seuls. Notre chance encore est d’être incomplet, donc perfectible, donc presque infini. Donc satisfaisable car (puisque) insatiable.

Dans le modèle de la machine électronique de TÜRING (sur modèle mathématique) : 3 opérations de base, permettant faire tous calculs ( + / – / x / diviser)

Incrémentation : rajouter 1 unité à 1 chiffre – par paquet de 8 (de 0 ou de 1) : sens mathématique
Projection (ex : de 3 dimensions sur 2)
Substitution échange, intervention

Le courant nécessaire pour fonctionnement puce : : 5 µA (5 puissance – 6)

VON NEUMANN NEWMANN

01 001 001

INNOVATION / La mémoire sur le microprocesseur : sur le lieu où arrive l’énergie.

961121 :
D : 1,42857

= vapeur
= attrister à suivre….
= alors
à suivre.

Là-bas au bout, derrière les arbres, le soleil.

Prouvez-moi en 3 mots l’existence de Dieu…
Sire, les Juifs.

Ou : Présence, Souffle, Sommeil

Sourate XCIV : 1

961122 :
La chair est la monnaie (d’échange) le salaire convenu entre Dieu et le Diable. Rétribution pour le service rendu à Dieu par le Diable. A savoir : le débarrasser de toutes ses mauvaises pulsions, ses mauvais penchants, bref, ses défauts.
Nous sommes les porteurs de chair.

Dieu émit : « Débarrassez-moi de l’horreur ».
Le Diable dit : « D’accord mais paie-moi (quel sera mon salaire ?) »
Dieu dit : « Je te fais maître du monde éxutoire, maître-d’œuvre de la création »
Le Diable dit : « Oui mais ce n’est pas assez (suffisant pour moi) Je veux la liberté de choisir mon profit, mon dû »
Dieu dit : « Que veux-tu ? »
Le Diable dit : « Je veux la chair »
Dieu dit : « Non…(pas çà)
Le Diable dit : « Je veux les âmes »
Dieu dit : « Non »
Le Diable dit : « Alors garde tout. Je ne fais rien »
Dieu dit : « Tu peux prendre le désir »
Et le Diable s ‘en alla satisfait.

Dol : manœuvre frauduleuse destinée à tromper.

Le mot alliance ou pacte : sa dernière apparition dans l’Ancien Testament est dans Mal 3 :1. Or, de qui parle-t-on et quel est un message délivré dans Mal 3 ?….
ELIYAHOU……

961125 :
Cette nuit, du 24 au 25, veille de pleine lune, j’ai fait un rêve érotique…

961128 :
Ecrire l’histoire d’un garçon et d’un fille nés le même jour, dans la même clinique, qui s’aiment dès le départ. Et à l’âge de 7 ans décident de vivre ensemble et de mourir le jour de leur premier cheveux blanc à l’un comme à l’autre. Et le premier des deux qui aura un cheveux blanc devra tuer l’autre et se tuer après.
Arrivés à un certain âge (…) ils réalisent simultanément en se regardant l’un l’autre qu’ils ont tous les deux un cheveux blanc.
Ils se suicident le surlendemain (pour avoir une journée entière avant la mort) Tous les deux en même temps. Ils se pendent nus à un arbre (un poirier….) en faisant l’amour. Et partent sur un ultime spasme synchrone. Corde en chanvre. Il aime le chanvre. Elle aime les poires.

961129 :
La voie c’est d’être soi-même. D’être vigilant pour être soi-même et pas « l’autre » artificiel, culturel, social. Entièrement fabriqué (ou à 95%) par « l’extérieur »
Et pour se repérer « se reconnaître » c’est simple : SOI c’est ce qui est et ne pense pas. Tandis que « l’autre » c’est ce qui pense mais n’est pas, qui paraît.
OUI !

…..Non, mais attends. C’est quoi la vie si t’as plus d’intellect ? Etre un légume qui regarde le soleil pousser et les plantes se lever ?

961201 :
Plus de fiel dans le cœur. Foin des brideurs d’amour, au large les flétrisseurs de la passion. Au loin, archange de l’inhibition, prêcheurs étouffés, prêts à noyer sous prétexte de baptême.
Que le cœur s’exprime, que la chair fasse le tri et que le sang s’avoue larmes de l’Eternel !
Vive la Vie.

961203 : 
Dans la nuit du 02 au 03 (précédant le dernier quart de lune. Dernier cette nuit du 03 au 04) impérieuse poussée de sêve avec légère émission de pollen, provoquant l’éveil mais bien vite maîtrisée. Dommage, j’ai un peu débordé…Encore en rapport avec la lune… !

961205 :
Nous y voilà. La vérité n’a pas de sens. Comprenez : elle n’a pas de vue, pas d’ouîe, pas d’odorat, pas de toucher. Elle EST sens. Elle est vue, odeur, toucher, son.

961206 :
C’est donc cela –ça fait longtemps qué yé lé sais – le but du progrès est de supprimer l’effort, certes ; mais le but pernicieux de cette disparition de l’effort est : la suppression du mouvement !
Or le mouvement c’est la vie (Plutôt : la vie passe par le mouvement)
On le constate, cet effet pervers du progrès, en observant des « travailleurs » devant l’ordinateur (même plus LEUR ordinateur mais LE ordinateur. Impersonnel, froid et déshumanisateur) : ils sont statiques, quasiment immobiles.

Voilà l’objectif de « la grande conspiration nihiliste » (ah ah) : la suppression du mouvement pour scléroser, et ettouffer la Vie.

Les athées refusent l’évidence de la vérité parce que inconsciemment ou non ils perçoivent, imaginent Dieu comme un homme.
Or il faut envisager l’homme comme un Dieu.

961209 :
Dans les lointains de ma rencontre des hommes
le cœur serré comme les maisons d’Europe
avec les maigres mots de mes héritages
avec la pauvreté natale de ma pensée rocheuse
j’avance en poésie comme un cheval de trait
tel celui-là de jadis dans les labours de fond
qui avait l’oreille dressée à se saisir réel
les frais matins d’été dans les mondes brumeux.

Gaston MIRON – L’homme rapaillé :

Je suis malade. La grippe. Mais ce n’est pas une raison pour se laisser aller à sourdre le venin.
Je n’abreuve plus ma haine aux tétines putrescentes du désespoir.
Résonnons d’un immense rire qui éclabousse les berges glissantes de la raison.
Que nos lèvres fécondent la Terre Promise du Sens.
Pour le reste, le silence sera notre ultime aveux.
Esquif du jour et ancre de la nuit, la Vérité ne nous échouera que sur les incontournables récifs du Temps.

Tant que je m’aimerai j’aurai tous les prétextes réactionnels de me haïr.
Tant que je me haïrai j’aurai toutes les ressources pour mourir.

Mais d’ici là, le sillage d’une pie vaudra toujours mieux que l’ensemble des sophismes philosophiques et religieux.

Préparez plutôt de l’étoupe avec la corde que vous me destiniez. Et ensemble réjouissons-nous au foyer de l’ignorance !

961212 :
1h20. Ouf c’était une grippe douloureuse, mais je m’en remet rapidement.

La différence entre la Beauté et la laideur c’est que le Beauté est extérieure mais peut heureusement s’intérioriser alors que la laideur est intérieure mais peut hélas s’extérioriser…

Cette nuit à 4h55 à peu près, montée de sève suite ou provoquant un rêve érotique intéressant, avec émission de pollen réprimée dès réveil, mais un peu débordée hélas !

J’aime décidément de moins en moins les définitions. Elles éclairent peu et occultent beaucoup.

961213 :
Dans la nuit du 12 au 13 vers 2h15 : remontée de sève mais cette fois totalement maîtrisée.

961217 :
IKHÔR : sang des dieux.

961219 :
L’Erinye : déesse de la vengeance.

961222 :
Cette nuit j’ai fait un rêve érotique et je n’ai pas eu de montée de sève. Je contrôlais le plaisir. Une blonde me suçait avec application et même acharnement et j’en profitais sans qu’elle parvienne à me faire rendre…le pollen.

Je suis sûr, je SAIS que le fait de m’être maîtrisé dans tous les rêves de ce type précédents m’a rendu beaucoup plus « endurant ». Reste à constater çà dans l’éveil…
Dans le rêve il y avait Cyndi ESTEVES et son pote qui nous regardaient.

La mort est arrêt qui marque un commencement. Je suis sûr, de plus en plus, que la mort est un commencement.
Il faut que la fleur meurt pour donner le fruit. Il faut que la graine meurt pour que pousse l’arbre. Le spermatozoïde et l’ovule meurent pour donner l’œuf. Le fœtus meurt (on lui coupe le cordon ombilical) pour naître. Etc…etc…..

L’énergie, derrière et dans toutes les manifestations, voilà la piste pour traquer le divin.
L’énergie est l’impulsion donnée par l’Immensité (pour ne pas dire l’Infini) génératrice de l’univers.
L’énergie est le Mouvement, assimilable à une Volonté, de l’Immensité initiatrice de l’univers.
Or, pour quelque chose d’Immense, un début marque une limitation, une restriction, ou au moins une étape.
Le début, le commencement issu de quelque chose d’immense résulte d’un arrêt de l’expansion et d’une concentration donc d’une diminution. L’inverse de l’expansion ou de l’immense, donc une compression. C’est cette compression qui est assimilable à l’idée de Mort, comme début-commencement.

Et l’énergie c’est…le Temps. Hé oui. Ce que j’ai nié pendant….longtemps. Le Temps c’est l’énergie. Le temps use ; oui car l’énergie use tout ce sur quoi elle s’applique.
Or elle s’applique sur tout puisqu’elle anime et (peut-être) même constitue tout.
Voir…La Vague…Voilà le symbole de l’énergie, du Temps. La vague, puissante qui vient de très loin et finit par mourir, se dissoudre sur la rive, la berge, la plage puis se retire pour revenir….plus tard.
et La plage est le « symbole » de : la Présence. Initiale, incontournable et dernière.
Présence, assimilable à de la Matière, matière première, indestructible, car au-delà du temps.

(femme = espace homme = Temps ?)

Le temps ne fait pas « qu’avancer » il « recule » aussi.
Comme l’homme dans la femme : dedans-dehors, devant derrière, avance –recule.

Mais néanmoins il PROGRESSE. Il « gagne du terrain ». De l’arrière, du passé il puise l’énergie et la substance et la porte vers l’avant, vers le futur et son accomplissement, son mouvement constitué de ce que nous appelons le présent.
D’où le caractère inconstant, mouvant, de ce dernier…
Faire l’amour : du plus éloigné vers le plus loin….

961223 :
Dans la nuit du 22 au 23,à environ 4h23, j’ai fait un rêve érotique avec montée de sève mais maîtrisée, d’où : aucun débordement intempestif.
C’est marrant comme ça fait du bien au « centre » d’arriver à empêcher l’ex-jaculation.
Dans la nuit du 24 au 25 ce sera la pleine lune…

961224 :
0h20 : take a rest test the best
take the best test a rest

961225 :
Dans la nuit, non : au matin vers 9h20, mauvais songe qui provoque une montée de sève, maîtrisée.
Normal, c’était la pleine lune cette nuit.

Les femmes font les mêmes bruits quand elles rient, quand elles pleurent et quand elles jouissent.
Il est LA le mystère féminin, et pas dans un chimérique « éternel fémini » issu de décérébrés idolâtres.

Une femme qui pleure vraiment (pas qui fait une crise d’hystérie) donne l’impression de rire et vice-versa. Elle HOQUETE, sanglote. De même quand elle jouit, on sait pas si elle souffre ou si elle jouit. C’est très curieux. Il est là le mystère. Arriver à concilier : Plaisir-Joie et Douleur en une même manifestation.

D’ailleurs, pendant l’acte sexuel elles passent de l’un à l’autre continuellement. Amusant. Par suite :….Fernandel devait être un sodomite hors-pair…Ah ah ah ! ! !
N.B : La sodomie est pis-aller maladroit. Héhéhé…

Bien entendu, il y a des différences entre ces trois manifestations féminines, mais enfin elles se ressemblent beaucoup et même parfois prêtent à confusion, ou sont INTERCHANGEABLES au niveau de « la bande-son »…

961226 :
L’Amour ne combat pas, il désarme.

Rien ! Et même ? Mal d’inconvénients…

Accepter de gagner pour Choisir de perdre.
Hého ! TA GUEULE ! Lumière ! Souffle et Lumière ! Oui. Vive la Vie ! ! !

961227 :
S’en prendre aux flics, c’est comme s’en prendre au marteau quand on s’est tapé sur les doigts. C’est déplacé, mal venu, malhonnête. En un mot : Injustifié, et inutile…et même dangereux…

961229 :
Discussion avec Eric P et Nicolas K :
Une femme par saison !…
Une Nordique pour l’Hiver
Une Africaine pour l’Eté
Une Rousse pour l’Automne
Une Peau-Rouge pour le Printemps ou une Perse ; ou à la limite une Vietnamienne. Oui c’est çà : une Vietnamienne.

961230 :
Je suis une pauvre bougie qui se consume sans même avoir été allumée. Sans la joie de la flamme amoureuse, je m’évapore dans le froid de la solitude.

1,4285727142857 = racine de 2,04082
2,04082 = racine de 4,164946272398

Cette nuit je me suis réveillé vers 2h30, très excité, malgré moi. Du coup, comme j’étais également MECHAMMENT excité, je me suis mis à penser à Valérie G et au fait que je la forçais (mais elle y consentait également) à me sucer le vit.
Mais je n’ai pas fait qu’y penser, je l’ai traquée psychiquement. Puis je suis passé à Sylviane B. Et là j’y ai été plus en douceur ; normal, elle est plus fragile. Je l’ai juste caressée.
Hé bien, et c’est là que ça devient intéressant, cet après-midi, Sylviane s’est sentie obligée de raconter un rêve qu’elle a fait cette nuit. Et dans ce rêve, une de ses anciennes copines se faisait harceler sexuellement.
Et elle précisait : « je sais pas pourquoi j’ai rêvé d’elle, ça fait longtemps que je la vois plus »
Intéressant. Je l’avais traquée, Sylviane, et j’avais senti que je la contactais mais que ça « glissait »…Intéressant, vraiment !…

961230 au 31 :
Dans la nuit j’ai un peu débordé mais vite maîtrisé.

961231 :
Il faut apprendre à être constamment actif dans la joie et à ne s’accorder du chagrin que pour se reposer.

Ah ! Le mystère austral…

970103 :
Elle était habillée très bien avec une jupe fendue ? Non, plus précisément, elle était habillée fendu avec une jupe très bien…

970105 :
Terry CALLIER : bon la musik là… !

970106 :
J’aime ce qui est limite ; oui, j’aime les frontières. Ainsi j’aime les falaises, les rues sans issue, les cimetières, la plage, les dates limites de péremption, les moisissures, l’humour noir, la levrette…(hé oui : limite animal-animaux) les paradoxes et les polémiques, etc, etc…

La femme est plus proche de Dieu (elle est née d’une part donnée par l’homme de lui-même, sacrifiée)
Ah Dieu ! Dieu !…Plus je Te cherche, moins je la trouve !…

970107 :
La démocratie et surtout la démocratisation ne profitent pas à la qualité. Autrement dit : les bons plans inconnus deviennent de mauvais plans connus.

970108 :
12h30 : j’ai méga-faim, je vais giga-bouffer ! ! !

970109 :
Doré-navrant la loi est au business.

970110 :
Les petites chansons remplissent les grandes salles et les petites flammes réchauffent les grands coeurs.

970112 :
La Vie : piège atroce ; horrible et sublime.

970113 :
LA date c’était dans la nuit du 02/11/92 au 03/11/92 vers 0h30.
Or, c’était, entre autre, le dernier jour des élections US où CLINTON fut élu : le 3.

Out of Africa ? ? ?

970114 :
C’est fou ce qu’il y a comme remarques misogynes dans ce carnet, ou de remarques pouvant le paraître.
Et pourtant, c’est tellement vrai également, tout ce que j’ai pu écrire. Elles sont vides, nous sommes pleins. Elles nous vident, on les remplit.

970115 :
Argus LETHAL ! Voilà le nom.

970116 :
Les petites pisses font de grands biens.

970117 :
J’ai une vie plate comme de la Vittel…
Et le pire c’est que je ne suis même pas paisible pour autant. Agacé par des contrariétés de toutes sortes qui m’oppressent de leur incontournable futilité, telles : les impôts, le travail, et autres drains de la vie. Je lutte contre la léthargie sournoise conséquente.

Je suis seul. Il n’y a aucun nom dans mon coeur, alors j’ai le cerveau plein de moi. Du coup, j’égocentrise, j’égocentrise.

Reprendre la pièce mais avec la variante suivante : il se sait condamné, et il a une pastille de cyanure dans la bouche, mais le repas qu’il a servi était empoisonné et ils vont tous claquer, à moins qu’ils lui fournissent une raison de les sauver grâce à l’antidote. Il sauvera sinon tous ceux qui ne lui auront pas trop déplu.

970118 :
Histoire avec des Gitans : deux enfants recueillent un bébé dans un accident de caisse. Ils le ramènent au camp, le chef contre l’avis général dit de le garder. Le môme aura des pouvoirs. Lui l’a vu, le sait.
Mais le grand-père et un flic le cherchent. Pour l’employer à mal ; et sait comment le tuer. Le fils est celui qui doit retrouver le pieu devant tuer le Christ.

« La langue hébraïque restituée » par Fabre d’Olivet ; chez l’Age d’Homme/Delphica.

970120 :
L’imagination est cette faculté à trouver le paradis dans l’enfer du quotidien.

970121 :
La liberté ou la mort ?
Non ! La liberté C’EST la mort.

970122 :
Hier Annie B nous a dit, d’après un livre, que les inscriptions hiéroglyphiques sur les pyramides et obélisques avaient à chaque fois trois sens.
Elle m’a demandé si les déclarations de Moïse avaient aussi trois sens. Moïse a été éduqué chez et par les Egyptiens…
Or, le lendemain, aujourd’hui, j’ai été voir l’obélisque de la Concorde, à propos duquel elle avait commencé à nous parler de son livre. Or, qu’ai-je trouvé au pieds dudit obélisque ? Une carte de visite d’un restaurant nommé…LES TROIS PORTES !
Intéressant. Piste pour la traduction de la Génèse, qui selon la tradition est attribuée à Moïse.

Paroles de refrain pour chanson :
Mais qu’est-ce qui nous reste
Dans cette vie ?
Quelques années-test
Qui s’enfuient.

970123 :
Proverbe SIOUX : « Il vaut mieux avoir davantage d’éclairs dans les mains que de tonnerre dans la bouche »…Très fort…

970124 :
SAFED en Israël : cité kabbalistique, et de la mystique juive.

A lire ? Gauguin « Oviri – Ecrits d’un sauvage ».

970126 :
Il arrive (souvent) que des qualités apparentes masquent les défauts qui leur sont opposés.

970129 :
Conclusion du livre, très positif, sous forme d’autobiographie fictive que je vais écrire :
« Voilà. C’est dit, je meurs ».

Début : « Mon plus vieux souvenir, j’ai trois ans. Elle est brune, et à défaut d’innocence elle sent la fraîche ignorance ».

Dans la nuit du 28 au 29, montée de sêve sans rêve : MAITRISEE.

970131 :
Le Mal, le Mal…Dieu est Schizophrène ! !…

970203 :
« Pour fêter une enfance » :
Palmes… ! Alors
une mer plus crédule et hantée d’invisibles départs
étagée comme un ciel au dessus des vergers
se gorgeait de fruits d’or, de poissons violets et d’oiseaux.
St John Perse – Les régions de France.

Il y a des jours c’est pas le lieu et il y a des endroits c’est pas le moment…

970204 :
Café philo :
le café des Phares à Bastille, le dimanche de 10h00 à 12h00
mardi : l’Esculier – Sorbonne de 18h00 à 20h00

970205 :
Intriguant : cette nuit j’ai rêvé que je voyais un fou méchant ou furieux. Il agressait un enfant que je sauvais et après « ça allait bien » : les rapports avec les gens étaient plus sereins.
Or, au travail ce matin, Valérie a amené son fils Thomas. Il jouait avec un C.D ROM Et un des personnages, le père de l’héroïne, était mort et transformé en fantôme. Et j’ai voulu lui demander, mais pour ne pas le choquer et lui apprendre certain côté désagréable de la vie, au lieu de dire « il est mort ? » j’ai dit : « il est devenu fantôme lui ? »
Et Valérie et Isabelle ont entendu et elles ont compris et beaucoup apprécié. Et maintenant les choses, les rapports vont mieux…

970206 :
Ce n’est pas être seul qui est dur, c’est de ne pas être avec quelqu’un.

970207 :
La mort, immatérielle, achète la vie à la matière.
Sa monnaie d’échange ? Le plaisir.

970209 :
Parfois j’me dis qu’il vaudrait peut-être mieux être une merde. Parce qu’au moins les merdes on les évite, tandis que moi j’ai l’impression qu’on me marche dessus.

970211 :
Se souvenir d’écrire une histoire avec le gars qui vit dans les murs d’une maison abandonnée qui se fait réhabiter. Avec la femme de la chambre.

970214 :
Cirque de NAVACELLE… St GILHEM le désert (vers Montpellier, plus ou moins au nord-est)
YOSEMITE Valley

Pensée d’hier :
j’aime les concubins complices suspects et concupiscents.

L’Amour est la Faim de l’Ame.

970215 :
Dans la nuit, vers 4h15 j’ai eu un rêve sexuel et une montée de sève avec poussée impérieuse mais je l’ai contenue et maîtrisée intégralement.

Henri A, retrouvé, rencontré vers 16h30
C’est le gars avec qui on a tripé durant le voyage en Tanzanie, celui que j’ai fait avec papa. C’était le guide. Il est rentré le 13/02/97. Rencontré boulevard St Germain et quitté…j’vous l’donne en 1000…rue de la MONTAGNE Ste Geneviève, juste après les flics.

970217 :
Je suis décidément maladroit : je m’entête à être idéaliste dans le seul domaine où il ne faut pas l’être : l’Amour.

970218 :
Je suis carrément pas content. Cette nuit vers 1h45, sans même rêve ni contractions, le sperme est sorti de mon vit en une émission irrépressible.
Le temps de m’en rendre compte que ça avait déjà débordé. Mais j’ai empêché le reste de sortir.
Mais c’était curieux, comme si il avait été « attiré » dehors…Dommage.

Profite de ce que tu as, et ne te lamente pas sur ce que tu n’as pas !

970220 :
Dans cette vie, tout est question de Pouvoir. Le Pouvoir c’est (la conjonction) l’énergie et la connaissance.
Les femmes ont la Connaissance (en majorité) et les hommes ont l’énergie (en majorité)

La lettre « beit » en hébreu c’est « dedans ». Mais si on y ajoute resh (racine de la pauvreté) on obtient BAR : dehors (et fils)
Dehors : être dehors, extérieur aux choses, appauvrit.
20h49 : la nuit est tombée et personne pour la ramasser…

970221 :
Dommage, cette nuit encore : débordement. Maîtrisé après. Un peu de perte. On sent la pleine lune (demain 22)

970223 :
On t’a jamais dit que t’étais un con ?
Non, car jusqu’à présent, personne n’a le courage ni la compétence requis pour me le dire.

970225 :
Quand la Terre a soif, les Hommes ont faim.

970227 :
Nouvelle à écrire : un gars qui rencontre une femme et un monde dans un rêve et qui décide de « travailler » pour contrôler son rêve. Dort de plus en plus. Perd son boulot, sacrifie tout. Finit à la rue puis dans les bois. Près d’un champ une cabane. Se sert de champignons. Qui sont en fait des traîtres qu’il absorbe. Finit par ne pas se réveiller (essaie toutes techniques pour dormir : somnifère, etc…)

L’Amour sent le poisson.

970228 :
Intéressant (très) : les Règles de l’Interprétation.
Centre d’Etudes des Religions du Livre ; édité par Michel TARDIEU.
Patrimoine religions du Livre. CERF.

970301 :
Cette nuit, au cours d’un rêve, j’ai réussi à me provoquer une montée de sève et à la contrôler sans me réveiller. En restant dans le rêve.

« Trois mystiques grecs : Orphée, Pythagore, Empédocle » par Simonne JACQUEMARD chez Spiritualités vivantes.

« Initiation à la kabbale hébraïque » par A. D. GRAD. Documents ROCHER. Bien bien bien…

« Anomalies » typographiques dans la Bible hébraïque :
Esther 1 : 6 + 9 : 29 + 10 : 7-10
Génèse 2 : 4
Nombres 10 : 35-36 ? ? ?

970303 :
Il y a peu de choses qui ressemblent autant à un Lundi qu’un autre lundi.

970305 :
La loi qui régit l’univers est celle qui nous enferme, nous asservit. Oui, par définition, cette loi est celle qui nous fait tomber. J’ai nommé : la GRAVITE.
Dans tous les sens du terme. La gravité définit le « sens » de l’univers, mais elle nous fait chuter, qu’on y prenne garde ou pas. Mais d’autant plus vite qu’on se laisse aller.

970307 :
La discipline « amène » la vigilance qui amène le discernement qui amène la PENETRATION qui amène l’AMOUR.

970310 :
Ah ces délicieux instants, pourtant si douloureux, où la vérité n’a plus qu’un visage : le corps et qu’un nom : la Mort…
Alors seul compte ….la jouissance. JOUIR.

970312 :
Plutôt que deux romans : écrire un compte rendu d’observations d’un martien sur la Terre.
Et écrie un journal de bord où on pourrait suivre la vie d’un type avec une intrigue intéressante en plus.
Mais LE FAIRE !

Depuis hier, sinon avant-hier, je traverse, ou suis entré dans une période acrimonieuse. Et la plupart du temps je me laisse subjuguer par l’acrimonie.
Vigilance ! Vigueur et détermination !

970315 :
Quelle curieuse chose que le jazz. Le jazz est la musik la plus pure et en même temps la plus composite.

970318 :
Ce matin vers 5h28 : rêve érotique avec poussée de sève impérieuse mais émission de pollen intégralement maîtrisée. Total. Jubilation.

J’aime la peau
La poésie
Les vers de terre
L’éther amer

970322 :
Soleil radieux !
Les obsessions meurent, ou elles vous tuent.

970324 :
Les 4 évangiles : Bien. Nouvellement traduits par HUBERT PERNOT professeur honoraire à la Sorbonne. NRF Gallimard.

970328 :
Je rêve d’étreintes paroxystiques ; d’émeutes fusionnelles…
Ce matin vers 11h00 un peu avant midi, j’ai eu l’idée-envie-pulsion, de dormir dans un hamac pendu entre 2 arbres dans la forêt.
Or, après discussion avec chère Nathalie K, elle me dit « aujourd’hui c’est Vendredi Saint » -ce à quoi je n’avais absolument pas pensé ; puisque je ne le savais pas- (suite à une discussion passionnante sur la liberté ou non-liberté de l’humain)
Je lui dis : « c’est le jour où le Christ s’est fait crucifier ? » « Oui. »
Or la prophétie était « il sera pendu au bois »…
Curieux, étrange OUI…

970330 :
Ecume je (ne) suis (qu’)écume, ce qui compte (c’)est la vague qui me porte…

970402 :
(suite de ce qui précède) Entrant et sortant, à peine au souffle, on me trouve au détour d’un acte, une anecdote aussi éphémère qu’infidèle.
Mais je suis LA dans l’instant, et en tant que partie je suis le tout.
Ainsi, subrepticement, je suis Eternel.
De cendre et d’étincelle je suis l’Eternité.

970404 :
Ca y est, je me souviens du rêve dont je ne parvenais pas à me souvenir. Et pour cause…Je séduisais la soeur de Cyril A. Je et on repensait au passé. Notamment la fouine (surnom qu’elle me donnait) Puis je sortais avec, on envisageait je crois d’avoir des enfants. Il était là, je crois.

Chercher les mots de 2 lettres en hébreu.

970406 :
…………………………………..

970407 :
Ce midi j’ai pu visiter la grande maison dans la rue Vavin. Encore une maison abandonnée…

970409 :
Proposer à Xavier M, Gilles et Jean Charles R d’acheter un bon camescope en commun et tourner des petits films « surréalistes », mystiques, etc…IDEE !
Ne pas oublier que papa a une caméra super 8 et çà c’est hyper intéressant pour l’image et l’ambiance générale. A voir aussi.

970410 :
Le pays QUINT. A côté de Bayonne : Urepel, St Etienne de Baigorry (Baigony ?)
Intéressant. A visiter ? ! !

970411 :
Et si…Dieu, pour créer le monde, l’univers matériel, étant tout, devait créer une « autre » réalité-existence. Pour cela il fallait de la place « en plus ». Etant tout il s’est donc…MANGE.
Mangé une partie de lui-même pour créer la place (et en même temps ingérer la matière dont il avait « besoin » pour faire-créer un « en plus »)
Du coup, toutes les formes vivantes, pour exister, SUR-vivre répètent par identité le même geste de manger.
Communion avec le monde, avec soi-même : avec DIEU.

970415 :
Sump : fosse d’aisance.

970416 :
Hélix : repli de l’oreille, bordant le pavillon.

Incroyable : les radiolaires, comme ils sont beaux. S’en souvenir pour les entêtés de l’athéisme et du hasard.

970417 :
Pour conclure le 970411 : et ce qui sera « rejeté », déféqué ce sont les « mauvaises choses » -KAKA en grec.
Ainsi Dieu se nourrit de la création.

970418 :
Traité talmudique de BERAKHOT
(Estordison ?)

970420 :
La vraie liberté c’est la solitude qui la permet. Qui veut être libre ?
Mais seul on se heurte à ses propres limites. On s’enferme soi-même. C’est l’auto-asservissement. Il ne peut y avoir de dépassement. Il y a la frontière de soi-même qu’on ne peut franchir, par définition.
La liberté c’est l’Autre.

J’ai mis mon oreille sur deux arbres qui se cognaient sous l’acte du vent.
Celui qui recevait les coup émettait, résonnait d’un son plus grave, plus profond, plus long (plus mat) L’autre : son plus sec, plus court, plus aigu ; dans lequel on sentait moins de puissance.
Intéressant…

Ne pas oublier qu’une chaîne ne vaut que par ce que vaut son maillon le plus faible.
La faiblesse du maillon c’est la faiblesse de la chaîne.

Se réveiller comme on progresse dans la vie.
D’abord la tête sur (dans) le sol, puis à quatre pattes, puis debout et exercices physiques.

« Nous avons tant de choses à nous dire» chez Albin Michel…de Christian Delorme, Rachid (Benzin ?)

En somme, c’est le cas de le dire, le polythéisme, tant décrié, est plus optimiste que le monothéisme qui clame l’éternité de la solitude.

970421 :
Le monde est un théâtre pour l’Homme, et l’Homme (est) un théâtre pour l’Infini (-
Dieu)

Quelqu’un : « Et pour toi, quel est l’animal le plus sauvage ? »
ELLE : « L’animal le plus sauvage ? Florent. »
Quelqu’un : « Carrément tu acceptes qu ‘elle dise çà de toi ? »
Moi : «  Ca me donne au moins une 14729ème raison de l’aimer. Une de plus »

970422 :
Le présent est un début perpétuel…

970423 :
L’ERREUR ! Je ne sais RIEN. Vierge.

J’aimerais bien avoir une paire de Kickers bleu clair avec des lacets jaunes.

9870424 :
« L’Edda poétique » chez L’espace intérieur, traduction par Régis Boyer chez Fayard .

Christian BOBIN…

970425 :
La tête c’est fait pour : TRAVAILLER. Traiter les problèmes. Car pour bien faire, il faut DOMINER la situation, d’où : être en hauteur. La tête est en haut.
Par contre, pour le reste, il faut sentir. Avec le coeur, car on sent avec l’intérieur.

970426 :
Se souvenir dans le rêve : tout le monde rit d’un coup bref et court puis s’arrête.

970430 :
C’est intéressant de ne parler qu’au présent.

970505 :
Contrairement à beaucoup de personnes qui disent qu’il ne faut s’étonner de rien, je dirais : « S’étonner de tout, mais n’être naïf en rien ».

En quittant le travail, j’avais envie d’écrire pour la Zième fois : « je préfère la solitude à une « faute de mieux » ; je préfère être frustré que « devoir me satisfaire » »…Mais à présent, après avoir encore été incapable d’adresser la parole à une fille du genre « pas mal, tendance peut-être jolie » je fais le constat et doit bien m’avouer que LA femme « c »’est pas pour moi.
Las ; moi c’est la mystique…Tu risques pas le SIDA mais tu risques pas l’orgasme non plus. J’suis qu’un pauvre type.
Mais, au cas où…je SAIS. Je SAIS le monde. Mais pour y parvenir…

970506 :
Argh !…Cette nuit vers 4h30 suite à un passage hard dans un rêve j’ai laissé aller le flux séminal…Dommage. Ca faisait longtemps. (Puis personnage visage bleu avec point orange entre les yeux…)

« Récapitulation » des TECHNIQUES :
l’ignorance
enthousiasme joie
la pénétration-présence-vigilance
la « désexualisation »
le contrôle, la maîtrise-emprise de pensée
ne plus penser à soi

Toutes ces techniques entraînent IMMEDIATEMENT un soulagement et une amélioration du psychisme, et par suite, de la Vie.
Chacune d’elle peut même mener à la Libération.
Les employer simultanément permet la Libération.
Obsédé que je suis !…

Nouvelle sur une femme qui devient amoureuse d’un homme habitant l’immeuble d’en-face. Qu’elle aperçoit parfois nu. A écrire !

970512 :
Tu penses donc tu erres.

Si on me pose la question : « Es-tu juif ? »
« Si je réponds Non j’ai l’impression de mentir au monde ; si je réponds « oui » le monde a l’impression que je lui mens. »

Plus simplement et précisément : si on me demande es-tu juif ? Si je répond non c’est vrai pour le monde mais faux pour moi ; et si je réponds oui, c’est faux pour le monde mais vrai pour moi.

970513 :
Curieux…Je vais au Centre d’Etude de la Kabbale. Je rencontre l’hôtesse d’accueil, lui demande si elle connaît le Centre Aleph. Non. Pas du tout. Je visite un peu. Puis un gars, celui probablement qui donne les cours me demande ce que je cherche. C’est la première fois que je viens. Il ne connaît pas le Centre Aleph. Quand on se quitte, il me demande mon nom « Rappelle-le moi » Je lui dis : Florent. Il me dit « moi c’est… » Je lui fais répéter et c’est son prénom : Eliahou…

J’ai envie de dire : ce n’est pas d’Amour dont nous avons BESOIN mais de SUBSTANCE. Ce qui explique que le toxicomane finit par préférer sa drogue à sa femme.

20/05/97 :
Ecole ATLA 19 rue Germain PILON

970521 :
Et hop ! par Issy les Moulineaux !…

970526 :
L’Amour ça donne pas du sexe ou de l’obnubilation. L’Amour ça donne une place.

970529 :
Ca manque de cigales, Paris.

970602 au 03 :
Rêve éros avec petite émission.

970604 :
Vers 17h15 j’embrasse Paov et vers 0h30 je rencontre Virginie que j’emmène chez moi et couche dans mon lit. Mais j’ai préféré éviter l’intromission…Curieuse journée. Virginie va me rappeler.

970606 :
Allier (joindre) l’unique à l’agréable.

du 970608 au 970609 :
Montée maîtrisée.

970613 :
Je pense que l’homme est assimilable au Temps et la femme à l’Espace.
Le temps se déplace dans l’espace, ce qui donne la Vie.
Le Temps a créé l’Espace pour Etre et exister et se perpétuer. L’Espace comme réceptacle.

Qu’est-ce que le Temps ?
C’est l’Energie qui unit, relit toutes choses. Ce qui assure la cohésion de la matière.

Méditer sur le mots en hébreu : Temps, Espace, (Lier) Relier, Joindre et leurs apparition dans la Bible.

970615 :
Dans la nuit, montée de pollen impérieuse, réprimée et contenue de façon impériale.

970620 :
Pleine lune ce soir. Du 19 au 20 petit rêve, petite montée, petite sortie, arrêtée mais un peu trop tard.

Pas le Mal, pas la Vérité. Non ! La Voie.

970622 :
Dans la nuit, du 21 au 22, rêve, poussée, maîtrise. Bon. Ca chauffe les gonades, en ce moment.

970625 :
Il faut que je m’efforce à finir les choses. Finir les choses…Ca me fait tristement rigoler…Je vais finir ma vie, ça sera déjà bien assez.

970627 :
Du 26 au 27, en fait le 27 au matin, rêve érotik avec montée de pollen intégralement maîtrisée. (Dernier quartier de lune cette nuit – le 27)

970629 :
Flûte, dans la nuit du 28 au 29, à 2h54 exactement, rêve bizarre avec Vanessa Paradis ( ! qui pourtant ne m’excite pas) et expérience maladroitement menée qui a laissé passer un peu de la précieuse substance. Mais le flot fut rapidement endigué.

970630 :
Ecrire une nouvelle qui commence par « je suis une bite ». Raconte l’histoire d’une journée de la vie d’un vit.

Que penser d’un monde qui a réussi à pousser Norma Jane BAKER au suicide ?

970701 :
Dans la nuit du 30 au 01 fait un rêve où je vois le gars Claude et ensuite, ou avant, un écran informatik où apparaît un texte hébreu par-dessus des programmes de travail. Maman devait travailler, du coup elle peut pas. On cherche le ou un code. Papa s’énerve, je finis par dire : « maïm » (eau) il faut se concentrer sur les maïm et je commence à les entourer (ce qui est peut-être très intéressant pour la Génèse) Je pense aussi à la lettre tsadeï.

Du coup ce matin je rencontre Claude (en voulant m’approcher d’une fenêtre) qui me raconte plein de choses sur les rêves. Il en a eu un prémonitoire (lac+sapins) plusieurs même.
Et aussi une fois il a eu très froid pendant 5 minutes. Gelé. Et à l’instant même, sa tante maternelle qui l’aimait est morte. A beaucoup de kilomètres de là. Il était éveillé.
Une autre fois il rêve plusieurs jours de suite qu’une vieille l’engueule. Elle agonisait. Puis est morte. Curieux tout çà.
Il a rêvé qu’il allait avoir son accident aussi. Sale rêve où il dit à sa femme « rammase ma jambe » Rêve qu’on la lui coupe. Le lendemain une barre de fer tombe et lui coupe l’orteil…

Le temps en tant ( !…) qu’entité séparée du reste, de la matière, est une illusion, n’existe pas. Le temps est mouvement ; ACTIVITE. Et la conscience également est activité. Réfléchir sur l’identité Temps-Conscience…

Dérisoires gagneurs et perdants magnifiques…

970704 :
Le paradis c’est la petite enfance où on est dilué dans le monde. Puis, par la pensée on se concentre, on devient un « moi », un « je » et on se distingue, détache du monde, et effectivement : les yeux « s’ouvrent », se dessillent, puisque c’est à partir de moment qu’on a des souvenirs…visuels…

Elle s’appelait Alexandra, ou Sandra ou Sara. La fille avec qui j’étais quand je commence à avoir des souvenirs. Je devais avoir 3 ou 4 ans. C’est quand j’ai parris à faire du vélo.
Elle était déjà hors de la paix, hors du vrai, déjà dans le mensonge. Et m’a attiré, en me disant plus ou moins « MOI JE sais, mais JE dois partir. JE suis quelqu’un. Indépendante, séparée. Et pas toi. »
Et moi, comme un âne, par orgueil, jalousie, j’ai répondu « MOI aussi » Et paf ! j’étais grillé. Tout de suite après sa mère l’a appelée.

970712 :
L’amour est ce déchirement du coeur qui rend la vie moins pénible, mais la mort encore plus insupportable.

970713 :
Ce matin, rêve érotik, montée de pollen maîtrisée, endiguée, bien qu’en me relâchant une micro-goutte s’est ainsi frayé un chemin.

970714 :
Nous avons voulu être « comme Dieu » et nous le sommes devenus –à notre échelle. Seuls et mortels. Car Dieu est Seul et doit mourir pour laisser (de) la place à ses créatures. A l’Autre.

A partir de maintenant j’écris, dans ce cahier, MA voie de vie. Ma théorie, ma « philosophie » existentielle. JE PASSE…

970717 :
23h56 : Remplir-vider ; sous différentes formes, voilà en quoi consiste l’existence : Remplir-vider. Aller-venir.
De plus : pendant le sommeil, et (mais pas uniquement) surtout pendant le rêve, on se remplit puis on se vide pendant l’éveil : on accomplit…
Voilà la relation entre rêve et réalité que j’ai tant de fois constatée. (Encore aujourd’hui…)

Le ciel : vide
La terre : plein.
L’espace : vide
Le temps : plein ?

Il y a plus de paix à vider qu’à remplir. On est plus soulagé après s’être vidé qu’après s’être rempli ?
Par contre, on apprécie plus de se remplir que de se vider.
Les femmes jouissent plus fort, ou profitent davantage du « pendant » (remplies) ; et les hommes profitent mieux du « après » (vidés)

970719 :
Cette nuit : deux fois de suite montée de sève : MAITRISEES.

…mais on EST en enfer mon ami, et les vrais damnés sont ceux qui parviennent à se convaincre que c’est agréable. Et nous sommes au paradis mais les vrais bienheureux se cherchent…

970721 :
Froid comme une pleine lune d’hiver, chaud comme une première étreinte.

970723 :
Etre…l’avocat des damnés…

970724 :
GECKO : lézard des régions chaudes, très moche, très bruyant et apparemment très con.

EPICARPE : peau qui recouvre un fruit.

EPHELIDE : « tâche de rousseur »

970725 :
Je déteste cette vie pour la sourde et hurlante horreur des besoins.

L’arbre a plusieurs fleurs, mais les fleurs n’ont qu’un arbre.
Nous sommes des merveilles immergées dans l’horreur.

970726 :
Annie s’est faite violer ! ! ! ? ? Le 25 au soir !

970728 :
J’accomplis rarement un acte moral avec un esprit vertueux.

970731 :
Je me taperais bien une vieille ; avant d’être vieux moi-même. Pas trop décatie, genre encore cohérente psychiquement comme physiquement.
Pour elle. Un cadeau, un don ultime avant l’irrémédiable. Pour la faire jouir à en perdre son dentier. La quintessence de la femme (et non la sénescence) peut-être.
En tout cas, pour elle un retour en arrière délectable. Un souvenir vécu ; profondément. Une résurrection en quelque sorte…

J’ai les dents de l’amer plantées en l’âme de fond.

Chet BAKER c’est JAZZ DEAN…

Pas besoin d’être le meilleur, il suffit d’être le bon.

Cette amertume de la mangue…Comme une rumeur de colère.

Tant que je n’aurai pas trouvé la paix il vaut mieux que je me taise car je sais trop de choses qui peuvent faire du mal et pas assez qui peuvent faire du bien.

970805 :
On peut croire (c’est si facile) que désobéir permet d’être ENCORE PLUS libre. Puisqu’on agit sans aucune contrainte ni limitation morale.
C’est pourquoi tout humain incarné dans cette vie-ci est un rebelle. Et même pire peut-être : un traître, un abandonneur. Un renégat.
C’est cela : l’humain est un renégat.
L’humain est le renégat de Dieu.

970806 :
Mais !…je suis vécu ! ?

970809 :
Petit débordement ce matin, suite à gentille fellation onirique.

970811 :
J’ai vu : des mains tenant tes morts…

L’art est fixation temporelle, cristallisation du Plaisir.

970813 :
Dans la nuit, au matin, rêve excitant entraînant montée tonique de pollen, totalement maîtrisée !

Profitant de mon trouble, elle me cherchait, me provoquait, avec l’opiniâtreté d’une mouche sur une plaie…

Vivement que l’Univers résonne d’un infini Rire de Libre Bonheur et de Connaissance Emerveillée.

970817 :
Celse : Discours véridique… ?

970818 :
A peu près 0h15.
Après une excellente et instructive semaine de vacances avec Jean-Charles R et Xavier M, à Varaignes, à côté d’Angoulème, retour à Maurepas.
A peine le temps de réaliser qu’on n’est plus en juin, que c’est déjà la fin août. Ou la mi.
Excellente semaine !

Pauvre aveugle de naissance ! Ton handicap était indispensable puisque tu es né cécité…

970822 :
Crainte échaudée est un chat froid.

970827 :
Je n’aurai plus de chagrin d’amour mais j’ai encore l’amour du chagrin…

Il est parano !
Je serais parano si tu ne parlais pas de moi !…(Ou si tu parlais pas de moi je serais parano)

970828 :
Le pet : l’autre soupir de l’Amour…

970830 :
Vers 19h00, au cours d’une « sieste », offensive spermatique et spermique contenue intégralement.
La semaine dernière, dans le train, suite à lecture excitante : montée, éveillé, contenue aussi (samedi 23/08)

970902 :
Audrey…19 ans. Elle a 19 ans. C’est pas du détournement de mineure, c’est de l’engagement majeur.

970905 :
J’aime la mort. Il n’y a qu’elle qui puisse me satisfaire complètement. je sais ce que je cherche : ce n’est ni une femme, ni de l’argent ni de la gloire. Non, ce que je cherche c’est un REPAS ETERNEL. Un assouvissement pérenne de ma faim existentielle. Et seule la mort pourra me rassasier.

970907 :
Deux montées de pollen vers 02h30 et 4h30, totalement contrôlées. Pas un spermatozoïde échappé. En plus, je me suis amusé à prendre mon pied, à savourer, sans expulser.

970908 :
où allons-nous ? Même les enfants se mettent à avoir l’air artificiel. Voyez la pub…

970909 :
Le moineau est conirostre.

970914 :
Alors je me ressaisis et je dis : Faisons mieux !…

970515 :
Serai-je toujours un intello français ou vais-je pouvoir devenir un concubin ?…Ah ah ah ? ?

970916 :
Le problème c’est que j’ai la haine, et si je me laisse aller c’est elle qui se manifeste. J’ai tant de haine que je n’aime personne. Ou j’aime tout le monde mais d’un amour « à l’étouffée », occulté par la haine.
Parler moins ; parler mieux.

970918 :
Qu’est-ce qui me plait en elle ? Son caractère ombrageux qui transparaît à travers ses traits presque masculins, accentués par des cheveux coupés très courts, pour une femme. Ses yeux, son nez, ses lèvres.

Dieu n’est pas croyance mais Expérience.

Si elle proposait de me tromper, je lui dirais : « Si tu fais l’amour avec lui c’est que je ne remplis pas ton coeur ».

La méditation est en fait auto-contemplation. Car la contemplation du monde pousse à l’action, à l’activité. Déjà, on médite mieux en marchant.

970919 :
Vendredi soir 21 heures, au bord de la dépression (c’est pas vrai mais la formule me semble jolie) plus seul qu’une balle dans un crâne.

970920 :
T’es génial !…
Oui, moi aussi…

970927 :
La vie est un organisme à deux coeurs : toi et l’Autre.

Le problème de l’adolescence c’est que c’est un âge où on a plus d’hormones que de neurones…Et le problème de la vieillesse est probablement d’avoir plus de neurones que d’hormones…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *